Skip to content

L'Apprentissage (Mabinog)

Toute personne qui demande son admission au sein d’une clairière en devient « mabinog » ou « marcassin ». C'est-à-dire en position d’apprentissage. Apprentissage du Druidisme tel que nous le pratiquons, de ses codes et usages.

Pendant une année au moins, le « mabinog » suit les réunions de la clairière, en reçoit les enseignements sous forme écrite et orale et entre progressivement de façon active dans la mise en œuvre du rituel.
L’apprentissage druidique est une période importante, souvent négligée par les impétrants, impatients de revêtir une saie aux couleurs plus flatteuses. Pourtant ce passage « au noir » constitue les fondations, le socle d’un cheminement druidique.
C’est l’occasion de vivre les choses de manière directe, de sentir, d’explorer sans contrainte ce qui nous est offert.
Être mabinog, c’est symboliquement être en contact avec la Terre et son humus, c’est planter des racines invisibles et profondes au sein de la substance matricielle.
Le mabinog reçoit au sein de sa clairière un enseignement de proximité, personnalisé, et prend progressivement sa place au sein du groupe.
Rien n’est exigé de lui, rien d’autre que le respect des autres et de leurs croyances.

Plus tard, après un an et un jour de présence, le mabinog pourra décider de marquer son engagement dans le Druidisme en demandant à être « reçu » rituellement au sein de la communauté des druidisants. À cette occasion, il reçoit un nom (d’initiation) sous lequel il sera désormais connu au sein de sa clairière et de l’Assemblée.

Faisant suite à cette « réception », le druidisant qui n’est alors plus « mabinog » peut demander à entrer en cheminement. Soit sur la voie de Barde, soit sur celle d’Ovate.
Mais il est bien sûr possible de rester simplement druidisant sans entrer dans un quelconque cheminement. Là encore le choix appartient à chacun.